Axiom Cinema Maison
Profitez de conseils gratuits d'experts!
Par téléphone au 1-866-244-8796 ou par courriel
Livraison gratuite | Garantie de satisfaction 30 jours
Du lundi au vendredi de 9 h à 20 h, heure normale de l'Est

Anglais | Contact | Votre panier

HACKER SAFE certified sites prevent over 99.9% of hacker crime.  
Subscribe to Axiom's blog Follow Axiom Home Theaters on Facebook! Follow Axiom Home Theaters on Twitter!

Comment juger du son d'une enceinte et de sa précision?

Comment juger du son d'une enceinte et de sa précision? Et la sonorité d'une enceinte, qu'est-ce que cela signifie vraiment? Nous l'avons dit et nous l'avons entendu, mais à quoi le son d'une bonne enceinte devrait-il ressembler?

Si nous voulons être honnêtes avec nous-mêmes dans notre quête de haute fidélité, l'enceinte idéale devrait être dépourvue de toute « qualité » sonore. En d'autres mots, elle devrait être complètement transparente, une simple porte ouverte sur la performance musicale. Le rôle d'une enceinte fidèle consiste à reproduire – précisément- les sons d'instruments de musique ou de la voix exactement comme ils ont été enregistrés dans le média d'origine. L'enceinte ne devrait pas ajouter aucune couleur sonore qui lui est propre – elle ne devrait pas faire en sorte que les divers instruments à cordes et violons devienne criards ou trop cristallins, et elle ne devrait pas non plus accentuer les graves des chanteurs mâles et alourdir leur voix (un défaut inhérent à de nombreuses enceintes).

Quelles sont les caractéristiques sonores qui devraient apparaître dès la première écoute? Quels sont les attributs que nous devrions rechercher et quelles sont les faiblesses que nous devrions savoir reconnaître? Commençons avec les médianes, par ou s'écoule la majeure partie du contenu musical et pour lesquelles l'ouïe se révèle grandement plus sensible. (Oui je sais, nous aimons tous les basses, mais une enceinte doit pouvoir reproduire les médianes en douceur avant d'en évaluer les autres caractéristiques.) Si une enceinte produit des médianes précises, sans crêtes stridentes, ou creux qui rendent les sons étouffés et distants, vous allez tout de suite pouvoir distinguer si l'enceinte produit un son naturel et « musical ». Dans le cas contraire, vous allez vous rendre compte qu'elle est fausse ou colorée sur le plan tonal et que la musique ne semble pas réaliste. Nous avons entendu des dialogues et nous sommes familiers avec le son et les nuances des voix féminines et masculines. Nous avons également tous grandi aux airs de la musique pop, qui regorge de vocalistes ou groupes de chanteurs, et nous sommes familiers avec les chorales d'église ou d'école, et même avec les hymnes nationaux chantés aux événements sportifs. Pas conséquent, un bon CD de chanteur/chanteuse ou d'un groupe de vocalistes constitue un excellent point de départ.

S'il s'agit d'une chanteuse, est-ce que la voix apparaît fluide et claire? À l'autre extrême, il se pourrait que la voix soit trop claire, avec une exagération dans les « s » et les « t » (que l'on appelle sifflantes), ce qui pourrait révéler une enceinte produisant des crêtes dans les médianes et faisant en sorte que les voix féminines apparaissent aiguës ou stridentes. Assurez-vous d'abord de choisir un enregistrement doux et naturel – bon nombre ne le sont pas – pour que vous puissiez juger de manière appropriée si une enceinte est en mesure de reproduire la voix avec précision. Bien qu'il ne soit pas des plus récents, le CD Famous Blue Raicoat de Jennifer Warne présente une voix féminine naturelle. La voix de Norah Jones sur le DVD 5.1 Live in New Orleans est un enregistrement courant fort bien réussi où son registre vocal apparaît très naturel sans sifflements ou brillance excessifs. Enfin, les ingénieurs du son ont fait du beau boulot avec le Live in Paris de Diana Krall. Si vous écoutez en mode stéréo, la voix doit être positionnée naturellement avec les autres instruments; elle ne doit pas apparaître terne, étouffée ou reculée. Une impression de recul de la voix démontre sans l'ombre d'un doute une faiblesse ou paresse dans les médianes d'une enceinte, faisant en sorte que ces fréquences apparaissent lointaines et moins distinctes.

Un enregistrement d'une chorale mixte (hommes et femmes) constitue un excellent test pour déterminer la clarté et la précision des médianes : Pouvez-vous séparer les quatre sections d'un choeur – les basses et les ténors (hommes), ainsi que les altos et les sopranos (femmes)? Les sopranos sont les voix féminines les plus aiguës; les altos ont un registre plus bas. Vous devriez pouvoir entendre clairement chacune des sections du choeur. Les enceintes dont la réponse des médianes est « amoindrie » donnent l'impression que tous les choeurs sont étouffés et estompés, avec une sonorité confuse ou floue. Pratiquement tous les CD modernes du choeur de l'Alléluia de Handel, « Le Messie » feront l'affaire, mais dernièrement j'ai utilisé un superbe CD à la sonorité naturelle, une musique du compositeur Edward Elgar intitulée « Scenes from the Bavarian Highlands », avec le London Symphony Chorus and Orchestra (Chandos 9436). Essayez la piste 10 « The Dance » (portez l'attention au triangle – sa sonorité métallique doit être cristalline, et c'est exactement la façon dont elle est reproduite avec les Axiom M22) et la piste 15 « The Marksmen ». Essayez de distinguer chaque section du choeur. Ce disque offre également un champ sonore ouvert et très spacieux, rehaussé de superbes tonalités de cors, d'instruments à cordes et de percussion (essayez de le faire jouer en mode multi-canal avec un processeur Pro Logic II ou Logic 7; l'effet du décodage est grandiose) dans une atmosphère de salle de concert réaliste et enveloppante. Les climax musicaux sont saisissants et d'une grande force, avec une profusion d'accompagnements de cymbales et de tambours. La sonorité d'une bonne enceinte doit demeurer claire et ne pas s'embrouiller lors des crêtes musicales les plus intenses. (Par ailleurs, ce CD représente un excellent choix pour ceux qui trouvent les oeuvres classiques plus anciennes ennuyeuses et laborieuses, et qui préfèreraient s'initier à une musique du 20 e siècle plus vivace et d'une grande richesse mélodique comme les œuvres d'Elgar.)

Une voix masculine bien enregistrée comme celle de Harry Connick que l'on retrouve sur la bande-son du film Quand Harry rencontre Sally (toutes les pistes sauf la première, dont les trompettes sont stridentes), ou comme celle de James Taylor sur le DVD Live at the Beacon Theater, devrait être douce et naturelle, sans être floue ou que le son de la voix soit exagéré dans le registre inférieur. Les enceintes produisant une sonorité accentuée dans le registre supérieur des graves feront apparaître la plupart des voix masculines comme étant lourdes ou pâteuses, plutôt que naturelles et réelles. Ces enregistrements offrent également d'excellentes trames de basses acoustiques et électriques, respectivement, avec une grande netteté des cymbales nettes et de bons effets de batterie. Avec une enceinte affichant une bonne réponse dans le registre des graves (même les modèles bibliothèque comme la M3 ou la M22 d'Axiom procurent des basses claires et fluides jusqu'à environ 40 Hz) vous pouvez suivre individuellement chacune des notes basses. Une enceinte produisant des basses médiocres ou inégales donnera une impression de mollesse et de pilonnement sourd lors de l'écoute d'une contrebasse électrique ou acoustique.

Certains classiques du rock, comme Brothers in Arms de Dire Straits, sont très bien enregistrés, avec une sonorité naturelle des voix, des basses profondes et des accompagnements de guitare sans dureté. Il en est de même pour le DVD Unplugged d'Eric Clapton, un bijou en matière de technique d'enregistrement. Bien sûr, vous avez vos propres favoris que vous avez écoutés tellement souvent que vous allez tout simplement reconnaître sur quelles bonnes enceintes ils sont à leur meilleur.

Si vous prévoyez utiliser vos enceintes principalement pour le cinéma maison, ce sont les mêmes standards qui s'appliquent. Une enceinte produisant une sonorité douce et précise pour la musique seule sera tout aussi neutre et transparente avec les bandes sonores de films. Il n'existe pas de catégories d'enceintes qui sont « bonnes pour le cinéma maison » ou « bonnes pour la musique ». Les mêmes standards de fidélité s'appliquent.

Les enceintes de canal central posent un défi particulier pour tous les fabricants, car un mariage tonal (timbre) adéquat entre l'enceinte centrale et les enceintes principales gauche et droite revêt une grande importance. Si l'agencement tonal n'est pas suffisamment fluide, les voix des personnages changeront de timbre en passant d'une extrémité à l'autre du champ sonore; le lien transparent entre les dialogues, la musique et les effets sonores s'en trouvera rompu. Alors portez une attention particulière aux enceintes centrales pour éviter les effets « caissonnées ».

Les voix parlantes entendues par l'intermédiaire d'une bonne enceinte centrale ne devraient pas apparaître comme des voix dénaturées résonnant à l'intérieur d'une boîte ou caisson. Le son devrait être naturel et ne pas varier en qualité tonale au fur et à mesure que l'acteur se déplace de gauche à droite (ou l'inverse) dans le champ stéréophonique.

J'ai demandé à Tom Cumberland, un collègue chez Axiom et un ingénieur expérimenté oeuvrant dans l'industrie audio depuis bon nombre d'années, comment il juge le son d'une enceinte : « En tant qu'ingénieur en électronique, j'essaie toujours de détecter si j'éprouve de la fatigue en écoutant, une fatigue causée par les sonorités non linéaires d'une enceinte. Avec les amplificateurs, la fatigue d'écoute peut résulter d'une distorsion ou d'autres éléments. Dans le cas des enceintes, les sons non linéaires prennent la forme de crêtes et de creux dans la réponse de fréquences, ou d'autres formes de distorsion.

« Vous ne pouvez pas écouter seulement pendant quelques minutes », mentionne Tom. « Vous devez écoutez de la musique pendant au moins une heure ou regarder un film au complet. Si les enceintes peuvent éventuellement être à l'origine d'une fatigue d'écoute, vous vous en rendrez compte après une audition prolongée. »

J'ai également demandé à Ian Colquhoun, le fondateur d'Axiom, sur quoi il concentre son écoute lorsqu'il évalue des enceintes prototypes :

« En tant que concepteur des enceintes Axiom, je procède à beaucoup d'analyses et de comparaisons sur le plan des relations entre les résultats d'essais d'écoute à double insu et les mesures acoustiques effectuées en laboratoire. Pour ceux d'entre nous qui font beaucoup d'écoute, cela devient comme une seconde nature que de détecter rapidement si une enceinte colore le son. Pour la plupart des gens qui ne gagnent pas leur vie à évaluer la sonorité d'enceintes, ce processus peut prendre un certain temps. Peu importe le degré d'expérience, cependant, les résultats individuels sont d'une uniformité frappante lors des essais d'écoute à double insu. Il est surprenant de constater qu'un auditeur inexpérimenté et des auditeurs prétendant être durs d'oreille en arrivent éventuellement aux mêmes conclusions. Ce processus fait en sorte qu'avec le temps, les auditeurs démontrent une satisfaction de plus en plus grandissante envers une bonne enceinte et deviennent de plus en plus frustrés avec une mauvaise enceinte.

« Une analyse visant à déterminer pourquoi il en est ainsi démontre que ce résultat est relié à l'amplitude et à l'équilibre dégagés par le matériau source. Même en utilisant un matériau source déjà coloré sur l'enregistrement original – et il existe beaucoup d'enregistrements de ce genre – la sonorité apparaîtra toujours aussi bonne et fidèle lorsque reproduite par des enceintes bien conçues. La raison en est que les probabilités que la coloration d'une enceinte « colorée » soit exactement à l'inverse de la coloration d'un mauvais enregistrement sont pratiquement nulles. L'amplitude, ou niveau du volume, joue un rôle très important lors des essais d'écoute aveugle. Pour deux enceintes identiques, si le volume de l'une est légèrement supérieur à l'autre, l'enceinte à plus forte amplitude remportera presque invariablement la palme lors d'essais d'écoute. Comme une enceinte colorée produit plus de variations dans la réponse d'amplitude, pour toute la gamme de fréquences audibles, certaines sections de la performance musicale seront inévitablement dénaturées et plus fortes qu'elles devraient l'être.

L'auditeur inexpérimenté pourrait rapidement en arriver à la conclusion que c'est une bonne chose, parce que la sonorité est plus forte, mais comme le son est constitué de plusieurs instruments ou voix et qu'à un certain point, tous ces sons convergent dans la plage de fréquences où il se produit un renforcement sonore non naturel, c'est là que la fatigue et le déséquilibre commencent à devenir apparents et indésirables.

 

 

Home Theater Wizard